L. pour la liste

illustration-ballon-anniversaire-www.jesuislinsolente.com

Quand j’étais petite, j’adorais faire des listes de toutes les choses que j’aimerais bien avoir ou faire et cette manie m’est restée ! #SaleGosse

Chaque année, à l’approche de mon anniversaire je m’amuse à faire une liste de cadeaux et même si je n’ai pas tout ce que je veux, pour ne pas dire rien (c’est ça d’être née en plein mois d’août), ça m’amuse de relire mes listes et de comparer l’évolution de mes envies.
Il existe tout de même une personne, chère à mon cœur, qui conserve ces listes précieusement et s’amuse à m’offrir au gré de ses humeurs, des petites choses choisies au hasard (tu te reconnaîtras et n’oublie pas que je…).

Je me dis que ça peut vous donner des idées à vous aussi (nonnnnnnnnn pas des idées de cadeaux pour moi (quand même !) mais pour vous ou pour des copines) et puis ça vous permettra de découvrir ces boutiques que j’adore.

Lire la suite

Publicités

A. pour Au pays des merveilles

die-nacht-im-wunderland-paris-soiree-www.jesuislinsolente.com

Vous avez déjà vécu un moment où c’est tellement la poisse que ça en devient presque surréaliste ?
Je n’avais pas vraiment prévu de vous raconter ma soirée de samedi mais je me dis que c’est toujours drôle de rire des Pierre Richarderies des autres. Oui je suis cruelle, et puis ?

Avez-vous entendu parler des soirées Die Nacht ? Depuis 2009, le collectif Die Nacht s’inspire de la vie nocturne des plus grandes villes européennes pour relancer les nuits parisiennes, dans une ambiance urbaine et décalée. Le concept ? Trouver un lieu insolite et le garder secret jusqu’à la dernière minute. Cette fois-ci, Die Nacht im Wunderland se tenait à la Ferme du Buisson, à Noisiel.

En grand fêtarde que je (ne) suis (pas), je décide de motiver un copain pour aller faire la fête jusqu’au bout de la nuit. Le compromis idéal, moi qui voulais me faire un week-end à Berlin. Et puis c’est aussi l’occasion de découvrir Noisiel pour le jour où je décide d’investir dans l’immobilier et de m’installer avec mon mari, mes 4 enfants et notre chien dans un petit pavillon en banlieue. #blagounettedumardi Plutôt mourir !

Lire la suite

C. pour coup de gueule

creer-cest-oser-ben-www.jesuislinsolente.com
Mes loulous,
Avant de reprendre nos aventures, je tenais à m’excuser pour ces longues semaines de silence. Sans rentrer dans les détails, j’ai été découragée par le retour sur mon blog, d’un grand magazine féminin. Pas facile de retrouver la motivation pour écrire après ça ! Après une longue période de wallowing (d’apitoiement sur mon sort) et un déménagement, me revoilà, plus forte que jamais, prête à affronter tous les défis et à ne plus me faire déstabiliser par le point de vue d’une personne,  aussi respectable soit-elle ! #YouGoGirl
J’en profite donc pour encourager tous les blogueurs, blogueuses, écrivains, journalistes, pigistes, scénaristes, dramaturges…Ceux que j’aime et ceux que j’aime moins. Parce qu’écrire c’est pas si facile ! Ça se travaille, ça s’essaie, ça se découvre. Comme toute forme d’art, ça ne peut pas plaire à tout le monde, et heureusement. Certains trouveront un récit drôle alors que d’autres le trouveront « insipide, inodore et sans saveur » (pour reprendre l’expression de ma #1 fan), et alors ?